Mercredi 29 avril 2009 : Lecture d'Armand Gatti "22 octobre 1941 - Ce que chantent les arbres de Montreuil - 22 octobre 2000" à partir de 20h30 à La Parole errante



« Tous les actes de résistance efficaces sont nés d'une initiative locale,et plus elle est locale, plus elle est forte. » (Jean Ziegler)

Tout commence à Montreuil à La Parole errante chez Armand Gatti lorsque je lui demande quel est le point de départ de toute sa pensée. Il m'a répondu « la rencontre du masculin et du féminin... ».
Heureusement, il a développé et, peu à peu, j'ai compris que ce qui était essentiel c'était la rencontre, les ponts, les passerelles entre des vérités différentes (parfois opposées), mais toutes aussi valables les unes que les autres.
Depuis, j'ai tenté de mettre cette pensée en pratique et j'ai constaté que le simple fait de faire des passerelles entre les gens, les idées, les goûts, etc... provoquait une sorte de magie, une poésie concrète. C'est ainsi qu'est née l'idée de rejoindre, depuis Paris, Brest à pied.
Élie Guillou
Visiter son site

Ouverture dès 19h30 pour visiter l’exposition « Comme du papier tue-mouches dans une maison de vacances fermée »

20h30 : Le lancement du projet d'Élie Guillou se fera à La Parole errante avec une lecture par Armand Gatti de son poème : « 22 octobre 1941 - Ce que chantent les arbres de Montreuil - 22 octobre 2000 - » Texte écrit en hommage aux fusillés de Châteaubriant du 22 octobre 1941

Ecouter le poème
Commander l'édition du poème