Vendredi 6 et samedi 7 janvier 2012
à La Parole errante, Montreuil
Cinquième rencontre autour de La Traversée des langages

Le relatif, l'indéterminé, l'incomplet, pris dans les arcanes de la poésie

Tables rondes publiques et radiophoniques. Les entretiens et les débats seront tous disponibles à l'écoute ultérieurement sur www.radio-gatti.org

La Traversée des langages, cycle d'une quinzaine de pièces écrit par Armand Gatti depuis 1994, a comme fil conducteur la résistance menée par Jean Cavaillès dit l'Inconnu n°5, à la croisée des langages de la science, de la philosophie, de la poésie.

Les théories de la relativité d'Einstein, le principe d'indétermination (ou d'incertitude) de Heisenberg, le théorème d'incomplétude de Gödel, trois évènements scientifiques qui réinterrogent la logique de la science et que Gatti réinvestit dans son théâtre pour « lutter contre le déterminisme », un langage, selon lui, étriqué qui enferme l'homme dans sa fiche d'état civil.

« Avec ou sans lieu de spectacle, nous serons cinq paris lancés sur la guerre civile des mots, où le possibilisme dispute au déterminisme une autre intelligence de l’homme. Intelligence qui, pour tous les langages, ce soir aura le visage de l’Inconnu n°5. » Armand Gatti.

Pour la 5e rencontre radiophonique publique autour de La Traversée des langages, nous invitons des physiciens et des artistes, Jean-Marc Lévy-Leblond, Michel Valmer, Guy Chouraqui, avec la participation d'Armand Gatti et de son équipe de la Parole errante.

Vendredi 6 janvier 2012

17H : Accueil dans l'exposition avec la musique de L'Inconnu n°5 du fossé des fusillés du pentagone d’Arras, composée par Jean-Paul Olive à l'occasion de l'expérience réalisée à Sarcelles en 1996-97, avec l'orchestre du conservatoire de Sarcelles et les stagiaires d'Armand Gatti.

18H : Vidéo-projection d’extraits du documentaire Qui s’adresse à qui ? réalisé par Bernard Bouteille et Swann Dubus en 2003 à Besançon avec les étudiants de « l’Université européenne d’été d'Armand Gatti ». Ce stage ayant abouti à la mise en scène de Le Couteau-toast d'Evariste Galois avec lequel Dedekind fait exister la droite en mathématiques, ce soir trait d'hexagramme à la recherche du livre des Mutations.

19H : Ecoute de l'enregistrement d’un extrait des Chants de l'Inconnu n°5 chanté par Françoise Thyrion, musique de Michel Valmer, texte d’Armand Gatti.

19H10 : « La Convocation du langage scientifique au théâtre »
Rencontre avec Jean-Marc Lévy-Leblond et Michel Valmer, discussion animée par Matthieu Aubert.


Jean-Marc Lévy-Leblond est professeur émérite de l'université de Nice, a fondé et dirige la revue Alliage (culture, science, technique), dirige la collection Science ouverte au Seuil.

Michel Valmer est, avec Françoise Thyrion, fondateur de la compagnie théâtrale Science 89 et directeur artistique de la salle Vasse à Nantes. Comédien, compositeur et scénariste, il a soutenu à l'Université de Dijon une thèse sur le « théâtre de science » et donne comme programme à sa compagnie de mettre en scène la science.

Ils ont collaboré ensemble à l'ouvrage collectif, Le théâtre de sciences, dirigé par Michel Valmer, aux éditions du CNRS en 2006. Jean-Marc Lévy-Leblond y commente ainsi la poésie d’Armand Gatti, dans son article De l’utilisation des mêmes mots par les scientifiques et les poètes : « S’il y a une difficulté qui me paraît intéressante et pertinente, et sur laquelle, me semble-t-il, les scientifiques seraient bien inspirés de réfléchir plus profondément, c’est la question fondamentale du jeu avec les mots, qui est à la fois un jeu dans lequel la plus grande liberté doit être exercée, et, en même temps, la plus grande précaution. »

Samedi 7 janvier 2012

14H : Lecture d’extraits des journaux de bord des stagiaires aux expériences théâtrales de La Traversée des langages de Besançon et Montpellier par Matthieu Aubert.

15H : Projection Le Temps des physiciens, film réalisé par Stéphane Gatti sur trois scénarios écrits par trois physiciens du CERN (Centre Européen pour la Recherche Nucléaire) de Genève : Le Trajet de Michel Benot, Le Trajet de Jean-Pierre Merlo, Le Trajet de Jean-Pierre Revol.
Film réalisé dans le cadre de l'exposition de Stéphane Gatti à Genève en 1999, Le Temps des physiciens.

16H : « La Possibilité du langage quantique au théâtre » Rencontre avec Guy Chouraqui, discussion animée par Matthieu Aubert.

Guy Chouraqui a été professeur de physique à l'Université de Strasbourg. C'est à l'occasion de l'expérience créative de Strasbourg en 1994, Képler, le langage nécessaire, qu'il anime avec Hélène Châtelain et les loulous d'Armand Gatti un atelier de discussion et de recherche théâtrale autour de la science.
« Depuis toujours, Gatti médite sur le monde scientifique, ses créateurs mythiques, ses révolutions mentales et ses concepts abstraits. Et de manière invraisemblable, il les fait intervenir comme personnages de ses pièces, le chat de Schrödinger, Copernic, Heisenberg, Kepler, les groupes antisymétriques, Gödel, le boson de Higgs, Einstein, les trous noirs ! Et cela avec la complicité d’astrophysiciens, de théoriciens, de chercheurs du CERN… »

Lire le texte de Nathanaël Chatelain : « EN ATTRAPER LE GESTE POUR CONTINUER... » LA QUESTION DU TRAJET CINQUIEME RENCONTRE POUR ACCOMPAGNER LA SORTIE DU LIVRE LA TRAVERSEE DES LANGAGES. (en format PDF)

La Parole errante - 9 rue François Debergue - 93100 Montreuil. Métro Croix-de-chavaux. Entrée libre.