Qui s'adresse à qui ?
2007


Réalisation : Swann Dubus, Bernard Bouteille. ;  Montage : David Bernagout. Production : La Parole errante, Théâtre universitaire de Franche-Comté, Centre Jacques Petit. ; Participation : ministère de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche, ministère de la Culture et de la Communication (Drac Franche-Comté, Drac Ile-de-France), CR Franche-Comté, CG du Doubs.
Date  : 2007
Description matérielle : vidéo coul. ; 101 min

Besançon, été 2003. Au gymnase Fontaine Écu, se déroule un stage de théâtre mené par Armand Gatti avec des étudiants du monde entier. Avec cette jeune troupe hétérogène, il va mettre en scène sa nouvelle pièce, Le Couteau-toast d’Évariste Galois avec lequel Dedekind fait exister la droite en mathématiques. Ce soir traits d’hexagrammes à la recherche du Livre des Mutations. Le film déroule exercices, répétitions et confrontations.
À près de 80 ans, Gatti n’a rien perdu de sa verve, de son engagement et de sa dynamique. L’homme de théâtre est confronté ici à une jeune génération d’étudiants parfois déroutés par ses méthodes et ses directions de mise en scène. Sont ainsi montrés les difficultés, les tensions, les discussions et les doutes du groupe pendant les séances de travail. Avec cette pièce, Gatti continue son exploration des possibilités du langage et tente d’en mettre en place la géométrie et de “trouver les sens du mot révolution”. Il utilise une nouvelle fois la gestuelle des arts martiaux comme un moyen d’expression, où les bâtons servent aussi bien à combattre qu’à former des mots en caractère chinois. Il refuse la société spectaculaire et part à la recherche d’un langage mathématique en déclinant la notion de groupe par l‘évocation du mathématicien et révolutionnaire républicain Évariste Galois (1811-1832). Les dix dernières minutes présentent un extrait du spectacle, donné dans ce même lieu fin août.

Résumé : Tristan Gomez, Images de la culture, CNC, n°23, août 2008



lien permanent